dimanche 8 juin 2014

En juin...






Devant moi, toujours, mon enfance
L’air chargé de sel, porté par le vent
Ces milliers d’étincelles dans l’eau
Ces milliers de pensées insaisissables
Et le son des galets brassés par les vagues
Qui me bercera jusqu’à l’infini.
Jules Delavigne, Conclusions, 2008


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire